Créer les conditions de la réussite : Bonne idée , non?
Un double malentendu anime les relations entre responsables de formation et stagiaires : les premiers avancent la promotion comme première motivation des salariés tandis que ces derniers pointent l’épanouissement personnel et professionnel, dubitatifs devant les formations prescrites par l’entreprise. Pour faire du bénéficiaire l’acteur de son parcours, le livre blanc suggère de plancher en amont sur l’adhésion au processus : « L’appropriation s’accompagne par la mise en perspective des apports de la formation dans les situations de travail. Il ne s’agit pas d’appropriation intellectuelle mais de placer les stagiaires dans des situations de réussite et de confort après avoir mesuré et adapté le style et les méthodes d’apprentissage ».

 

En savoir plus sur http://business.lesechos.fr/…/0211261029418-formation-5-lev…

Ajouter un commentaire